À quoi sert le vase d’expansion d’une chaudière ?

Pour toute installation de chauffage, le vase d’expansion fait partie des éléments importants. Ce dernier est directement intégré dans la chaudière ou peut être installé à proximité. Il joue un rôle important dans le bon fonctionnement de la chaudière. Découvrez le rôle du vase d’expansion d’une chaudière.

Rôle et mode fonctionnement du vase d’expansion d’une chaudière

L’objectif principal du vase d’expansion est de contrôler toutes les variations de volume que la masse d’eau subie dans un circuit fermé. Aussi, il a pour rôle de maintenir constante la pression dans le circuit de chauffage pour éviter qu’il se détériore. Que ce soit une installation au gaz ou au fioul, il assure toujours les mêmes fonctions. Mais comment fonctionne-t-il ? Pendant la première phase de chauffe, il se produit une variation du volume et une augmentation de la pression d’eau dans le circuit de chauffage, car l’eau se dilate. Par contre, lorsque la température baisse, cela entraîne une dépression de l’eau étant donné que l’eau se contracte. Il y a alors un risque important de pénétration d’air à l’intérieur du circuit. Par conséquent, le vase s’appuie sur deux volumes distincts séparés par une membrane pour pouvoir compenser les changements de pression et de température. Le premier sert à recevoir le surplus d’eau. Le second, quant à lui, est composé de gaz inflammable qui est gonflé à une pression entre 0.8 et 1.5 bar. Grâce à son élasticité, il peut s’adapter aux dilatations de l’eau, évitant ainsi les dépressions à l’intérieur du circuit lors du refroidissement. Par contre, pour bien assurer le bon fonctionnement d’une chaudière, il est recommandé de se servir d’un vase d’expansion sanitaire. Ce dispositif n’est pas obligatoire, mais permet de limiter la pression dans les tuyauteries et le ballon. Pour plus d’informations, visitez le site www.sani-elecservices.fr.

Les différents types de vases d’expansion

Il existe sur le marché trois types d’équipements qui se distinguent par leur couleur, rouge pour le chauffage et blanc pour l’eau chaude sanitaire. D’abord, il y a le modèle fermé à pression variable fonctionnant avec une vessie ou une membrane. Il est fabriqué en caoutchouc butyle ou en élastomère. Puis, il y a le modèle fermé à pression constante. En dernier lieu, il y a le vase d’expansion ouvert qui se retrouve fréquemment dans les installations anciennes. Le dimensionnement et le choix du volume du vase d’expansion doivent se faire en fonction de la capacité ainsi que de la consigne de température inscrit sur le ballon d’eau chaude qu’il faut protéger. Le vase d’expansion ECS est en général de couleur blanche et se retrouve en différentes tailles sur le marché.

Vase d’expansion défectueux : risques

Un vase d’expansion défectueuse provoquera une baisse régulière de pression dans le circuit de chauffage. Cela peut être l’élément déclencheur de la mise en défaut de la chaudière et augmenter les risques d’embouage. Ce sont les dépôts de boue se formant dans le réseau. Ces derniers vont, à terme, dégrader fortement votre installation de chauffage et réduire la surface d’échange des radiateurs. Donc, le vase d’expansion comme le vase d’expansion ECS joue un rôle très important dans votre installation. Ainsi, il faut bien le dimensionner dès le départ et le faire contrôler par un professionnel tous les ans pour s’assurer qu’il fonctionne correctement. Le dimensionnement se détermine par le volume d’eau qu’il y a dans le circuit et la température de fonctionnement de toute l’installation.

Comment réagir lorsque le vase d’expansion est défectueux

Lorsque le vase d’expansion est contrôlé chaque année et bien entretenu, il peut avoir une durée de vie supérieure à dix ans. Par contre, comme tout matériel, ce dernier peut connaître des dysfonctionnent. En effet, il est considéré comme étant une pièce d’usure surtout lorsqu’il subit plusieurs contraintes en termes de température, de pression et de corrosion. Le plus fréquent des dysfonctionnements implique les baisses de pression régulières à l’intérieur du circuit de chauffage. Cela peut amener la chaudière à se mettre en sécurité et à afficher des messages d’erreur. Les anciennes modèles chaudières quant à elles, ne possèdent pas de dispositif de sécurité. Elles sont dotées de soupape de sécurité qui sert à libérer une petite quantité d’eau, limitant ainsi la pression. Ces baisses de pression peuvent, à terme, faciliter le dépôt de boues et la circulation d’air. La solution est de regonfler le vase d’expansion. C’est une technique redoutable évitant d’avoir à remplacer totalement l’équipement. Elle peut être réalisée pour le cas d’une chaudière qui se met en sécurité régulièrement. Il convient donc pour cela d’utiliser un dispositif de gonflage comme un compresseur, une pompe avec manomètre, etc. et d’un tuyau d’arrosage pour faire la vidange. Pour réaliser le gonflage, arrêtez la chaudière en premier lieu et purgez les radiateurs. Par suite, utilisez le tuyau pour la vidange de la chaudière. Dévissez ensuite la valve et réalisez le gonflage tout en respectant la pression. Enfin, vous pouvez restituer la pression du circuit et remettez de l’eau à l’intérieur du circuit à l’aide des robinets de remplissage.

Installation d’un chauffage solaire : comment et à quel prix ?
Les aides financières pour le chauffage solaire