Le chauffage solaire, comment ça fontionne ?

Le soleil est une source d’énergie capable d’assurer le chauffage des logements en faisant appel à la bonne technologie. Avec la raréfaction des énergies fossiles, l’exploitation de l’énergie solaire pour la production d’électricité ou le chauffage devient une option intéressante sur le long terme. Gratuite et presque infinie, l’énergie solaire offre notamment de nombreux avantages pour les particuliers en plus de réduire l’impact de la consommation énergétique sur l’environnement.

Capter l’énergie solaire pour le chauffage : le principe

Comme son nom l’indique, le chauffage solaire requiert uniquement le captage de l’énergie du soleil pour produire de la chaleur. Le fonctionnement du chauffage solaire se base sur l’utilisation de capteurs solaires thermiques placés dans les panneaux solaires, qui sont à leur tour, installés sur un espace recevant une quantité importante de rayons solaires, par exemple le toit de l’habitation. L’énergie convertie en chaleur sera ensuite transférée vers un fluide caloporteur circulant également au sein du circuit primaire des panneaux et qui va alors se réchauffer. Dès lors que le fluide est assez chargé en énergie, celui-ci sera directement redirigé vers le système de chauffage du logement ou distribué à travers un plancher chauffant.

Installer un système de chauffage solaire

Composée de nombreuses pièces, l’installation est une étape à ne surtout pas survoler afin d’assurer le bon fonctionnement du chauffage solaire. Le procédé implique généralement le suivi d’instructions qui peuvent différer si le chauffage est intégré au sein d’un système plus ancien. Pour ce faire, le fluide caloporteur provenant des panneaux sera transféré vers un ballon de stockage où il sera réchauffé. Les sondes de températures installées dans le ballon solaire détermineront si le circulateur doit être actionné afin de permettre au fluide d’entrer dans les canalisations. Par ailleurs, si le fluide est de l’eau, celle-ci pourra aussi approvisionner le réseau sanitaire de la maison (douches, lavabos, éviers, etc.) et un mitigeur est également installé à la sortie du ballon pour prévenir les brûlures.

Dans le cas d’une rénovation, le plancher solaire peut être simplement installé et raccordé aux capteurs solaires afin de transférer la chaleur par rayonnement dans toutes les pièces. Il est d’ailleurs possible de bénéficier des nombreuses aides pour l’installation d’un système de chauffage écologique.

Entretenir le chauffage solaire

L’énergie solaire étant disponible toute l’année, le fonctionnement du chauffage solaire sera permanent et sera sujet à des pannes éventuelles. Un entretien régulier pour maintenir une durée de vie optimale est donc indispensable. Un dépoussiérage annuel est généralement suffisant, mais concernant l’aspect technique, il est conseillé de s’adresser à un professionnel pour prendre en charge le service d’entretien.

À quoi sert le vase d’expansion d’une chaudière ?
Installation d’un chauffage solaire : comment et à quel prix ?