Quel bois de chauffage choisir ?

bois de chauffage

Nombreux sont les ménages qui, à l’approche de l’hiver, sont à la recherche de bûches compressées pour leur chauffage. Plusieurs ménages ont toutefois du mal à choisir le bon bois de chauffage. Le feu ne peut pas survivre sans combustible, et pour une température optimale chez vous, il est important de choisir le bon combustible.

Le bois de chauffage reste de ce fait le combustible le plus fréquemment utilisé dans le monde, mais tous les bois de chauffage ne se valent pas. Dans les lignes qui suivent, vous trouverez des conseils utiles sur comment choisir le bon bois de chauffage pour votre appareil.

Choisir uniquement des buches de bois densifié sèches

Le bois est perméable à l’eau, qu’il retient et ne perd pas aisément. Le problème de cette humidité se manifeste dès que vous placez le bois dans votre foyer. Tout d’abord, le bois ne brûlera pas facilement, ce qui signifie qu’il vous faudra plusieurs minutes avant de réussir à allumer le feu ou à le préserver. Une telle patience peut toutefois être difficile.

De plus, le bois humide ne brûle pas facilement, de sorte que l’efficacité de votre foyer est mise à mal. Il vous privera de ce fait de la chaleur dont vous avez tant besoin pendant cette période hivernale. En outre, quand le bois humide est brûlé dans un foyer, il produit une fumée malodorante et aveuglante.

Une partie de cette fumée se fraye vite un chemin à travers votre propriété au lieu de s’évaporer par le bon conduit. C’est pourquoi vous devez bien inspecter le bois, afin de vous assurer qu’il est sec avant de l’introduire dans votre foyer. Pensez aussi à en faire de même avec le bois qui a des extrémités fendues ou qui présente des fissures.

Le mot définissant le niveau d’humidité du bois de chauffage est le taux d’humidité. Le taux d’humidité idéal pour le bois de chauffage se situe généralement entre 15 et 20 %. N’hésitez par ailleurs pas à vous rendre sur bois-brazeco.com, où vous trouverez une large variété de bois secs pour votre foyer.

S’assurer que la zone d’empilage de la bûche densifiée est maintenue au sec

Il est facile de baisser sa garde et de faire confiance aux vendeurs pour finir par acheter du bois de chauffage en ligne ou dans la rue. Le regret vous consumera sans aucun doute lorsque vous constaterez que le bois que vous venez d’acheter est humide.

Vous devez donc vous assurer que l’endroit où le bois de chauffage est stocké est sec et aéré. Si le fournisseur local stocke le bois à l’extérieur, les meilleures bûches brûlantes se trouveront couvertes d’une toile sur une palette surélevée, à l’abri des effets de l’humidité.

Les meilleures installations de stockage au niveau commercial sont des entrepôts dotés de systèmes de contrôle de l’humidité. Si vous décidez plutôt d’acheter votre bûche de bois compressé en ligne, vous n’aurez aucun moyen de vérifier cela. Il vous suffira de demander à votre interlocuteur de vous renseigner sur les conditions de stockage des bois qu’il vend.

N’oubliez pas non plus que l’été est le meilleur moment pour l’achat du bois de chauffage. Pendant cette période, vous ferez votre achat en toute confiance, sachant que vous avez plus de chances d’obtenir le meilleur bois de chauffage. La raison est plutôt simple : il fait chaud, ce qui favorise l’évaporation rapide de l’humidité de la majorité des bois.

Les étés chauds et humides sont une bonne chose, car le bois de chauffage absorbe dans une certaine mesure la vapeur d’eau. Pendant la saison hivernale, vous pourrez toujours obtenir du bois séché qui brûlera tout aussi bien, mais vous devrez payer plus cher. C’est pourquoi il est conseillé d’acheter du bois de chauffage en été et de bien le stocker pour une utilisation ultérieure.

Choisir les bonnes buches compresse

L’efficacité de votre foyer dépend également du type de bois que vous brûlez. Certains arbres et arbustes produisent des bûches qui brûlent mieux que d’autres. Les bois tendres brûlent par exemple de façon inefficace. C’est le cas notamment du pin et d’autres bois tendres qui ne sont pas bons pour votre foyer.

Cependant, un petit feu de bois tendre peut être approprié pour réchauffer rapidement l’intérieur de votre habitat sans le surchauffer, ni laisser un grand lit de charbon de bois. Les chênes sont quant à eux relativement faciles à obtenir et font un excellent bois de chauffage. Leur densité les fait durer plus longtemps, ce qui favorise une combustion plus longue.

Il peut cependant être un peu plus difficile de faire du feu avec ce bois de chauffage. Afin d’alléger la tâche, le bois densifié de chauffage doit avoir été soigneusement assaisonné avant d’être utilisé. Cela prend un peu plus de temps avec le chêne en comparaison à d’autres bois.

Si vous êtes intéressé par un bois de chauffage qui s’allume rapidement et donne plus de chaleur, optez pour le bois d’érable. Il doit toutefois être aussi bien assaisonné, afin que ses excellentes caractéristiques puissent s’appliquer. Les propriétés du bois de chauffage du frêne sont assez identiques à celles de l’érable. Ils peuvent donc, d’une certaine façon être utilisés de manière interchangeable.

Choisir la bonne taille de bois compressé pour votre foyer

Toutes les tailles de bûches compressées ne rentreront pas dans votre foyer. Vous devez mesurer la taille du compartiment à bois de chauffage avant de vous lancer à la recherche du bois idéal. La majorité du bois est coupée à 40 cm, ce qui convient bien aux poêles de 45 cm et plus. Si vous utilisez un foyer plus petit, vous devrez alors demander du bois de chauffage plus court.

Pensez aussi à stocker votre bois au bon endroit. En faisant ainsi, vous vous épargnerez le stress de devoir distinguer le bois de bonne qualité du bois de mauvaise qualité. Conservez le bois que vous avez acheté dans un endroit sec, loin de toute source potentielle d’humidité. Évitez aussi de mélanger le vieux et le nouveau bois de chauffage. Ne stockez non plus jamais votre bois sur un sol nu où il peut aisément se détériorer. Stockez-le plutôt sur un sol surélevé, comme une étagère à bois. Essayez aussi d’investir dans un accessoire approprié pour protéger votre bois de chauffage. Il est par ailleurs conseillé de ne choisir que du bois de chauffage séché pour votre foyer.

Le bois séché suffisamment à l’aide de moyens artificiels sera facile à utiliser pour allumer le feu ou préserver une température optimale chez vous. L’inconvénient de l’usage de bois humide est la libération de composés volatils et d’eau, pouvant être nuisibles à votre foyer. Ces effets diminuent parfois les performances et la longévité du foyer.

Ne jamais utiliser de bûche de bois compressé traité et résineux

L’usage de bûche densifiée traitée dans votre foyer est dangereux. Sa combustion libère souvent des produits volatils et cancérigènes tels que la créosote. Il sera difficile de faire disparaître l’odeur de ce composé de votre propriété une fois que la fumée se sera diffusée à l’intérieur.

Cette production de créosote requiert un nettoyage fréquent de la cheminée pour faire sortir la suie. Sinon, vous serez confronté à une mauvaise ventilation et une mauvaise diffusion de la fumée. Le bois de chauffage résineux traité à la créosote est souvent à l’origine des feux de cheminée.

Alors, réfléchissez bien avant de les intégrer dans votre foyer. De plus, le bois de chauffage résineux affecte la fiabilité de votre foyer. Il produit des composés chimiques nocifs pour les composants internes du foyer, en particulier la chambre de combustion. Le ventilateur de combustion est aussi affecté de la même manière. 

Comment choisir vos combustibles de chauffage ?
Dépanner ou remplacer ses installations, à qui faire appel ?